Histoire, bienfaits et cérémonie du thé matcha

Le thé Matcha est consommé en Asie depuis le 12ème siècle. Ceux sont les moines chinois qui ont, en premier, découvert que la réduction en poudre des feuilles de thé vert était le meilleur moyen afin d’en tirer tout les bienfaits. La façon de préparer et de déguster le thé Matcha s’intégra doucement à la culture bouddhiste. C’est un moine bouddhiste qui fut le premier à importer cette culture au Japon après un voyage en Chine. Cette culture fut très vite adoptée par les monastères du Japon car cela permettait aux moines de rester vifs pendant de longues heures de méditation mais aussi car ils connaissaient les multiples bienfaits du thé Matcha sur leurs santés. C’est au 16ème siècle que de grands maîtres du thé ont transformé le rituel du thé en une vraie cérémonie complexe.
thé matcha

Bienfaits du thé matcha

Le thé Matcha possède de multiples bienfaits. Parmi eux, on en retrouve 5 majeurs :T
– Tout d’abord, le thé Matcha préserve votre peau. Grâce à la présence de nombreux antioxydants, votre peau reste jeune et est protégée cotre tout ce qui pourra agresser votre peau.
– Malgré une faible présence de théine, le thé Matcha permet d’améliorer votre concentration et votre mémorisation.
– De plus, le thé Matcha permet de lutter efficacement contre le mauvais diabète.
– Le thé matcha peut parfaitement accompagner pendant une cure détox. Il permet en effet d’accélérer le métabolisme et donc le brûlage des graisses.
– Enfin, le thé vert Match possède une véritable polyvalence car il peut être consommé en crème de soins, mais aussi en savon, en gommage ou peut être cuisiné.

La cérémonie du thé matcha

La cérémonie du thé vert Matcha n’est pas seulement une préparation de la poudre de thé. C’est une tentative pour atteindre un grand niveau de spiritualité, d’harmonie, de pureté, de respect et de tranquillité d’esprit. La cérémonie que nous connaissons actuellement est due à Sen no Rikyu. Il a codifié la cérémonie de façon à ce que tout les gestes du Maître du thé mais aussi des invités sont importants. Le Maître du thé purifie une longue cuillère avec un linge en soie. Puis il fait chauffer l’eau à la bonne température, dépose la poudre dans un bol avec la cuillère en bambou, verse l’eau chaude et fait mousser l’eau et le thé à l’aide d’un petit fouet en bambou.